Jeux de patience

Si Stendhal est le premier à utiliser le mot « patience » pour définir les jeux autour de cette thématique, le terme n'est peut-être plus le bon aujourd'hui. Il faudrait parler de jeu d'esprit plutôt que de jeu de patience. La patience, ce jeu de cartes appelé aussi « solitaire », « pyramide », « réussite » pendant lequel le joueur remet dans l'ordre des séries dispersées, a pris des formes diverses avec le temps. Les cartes ont été remplacées par des dominos, des pièces de montage, des cubes extraordinaires à placer dans l'ordre des couleurs par face : le fameux Rubik's cube est bien la star des casse-têtes.

Le Rubik's cube définit parfaitement les jeux de casse-têtes

Dans la famille, je réfléchis et pratique mes exercices pour être zen, le grand-père de tous est bien le Mikado. Intemporel, ce jeu de bâtons mélangés dont les couleurs définissent le nombre de points est connu de tous. Son nom signifie empereur du Japon. Le jeu est décrit dans des textes bouddhistes plus de cinq-cents ans avant Jésus-Christ. Ses règles sont simples et les qualités qu'il est nécessaire de développer pour gagner en font une valeur sûre.

Jeu de patience ne signifie pas lenteur, ni ennui

Tous les casse-têtes sont aussi des jeux qui font appel à une réflexion intense pour adopter une stratégie claire. L'image de l'éléphant dans un magasin de porcelaine peut être la bonne. Comprendre avant de se lancer est la base de tous les jeux, et surtout ceux qui vous mettent en challenge avec vous-même et les autres. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle les jeux de réflexion ou de patience ont un tel succès en ligne. Les jeux de patience se jouent sur plateau avec boules ou carrés, ce sont des jeux de stratégie inventifs et drôles. Il en existe pour tous les goûts. Pour apprendre à se maîtriser, rien de tel qu'un jeu de patience entre amis, ou en famille.

17 article(s)

par page

17 article(s)

par page